À propos

Dans une conférence en 2001, Ray Bradbury donnait ce sage conseil aux jeunes écrivains :

“Le problème avec les romans, c’est que vous pouvez passer une année entière à en écrire un sans assurance que ça se passe bien… parce que vous n’avez pas encore appris à écrire. La meilleure routine possible pour les écrivains débutants ou de niveau intermédiaire, c’est d’écrire un sacré paquet de nouvelles. Si vous pouvez en écrire une par semaine, peu importe la qualité au début, mais au moins vous vous entraînez ! Et à la fin de l’année, vous avez 52 nouvelles, et je vous mets au défi d’en écrire 52 mauvaises. C’est impossible.”

Le Projet Bradbury est donc né de l’idée de prendre l’auteur au mot : écrire et publier 52 histoires courtes en l’espace de 52 semaines, soit une par semaine pendant un an. Véritable marathon d’écriture, ce défi invite les auteurs et autrices qui s’y attellent à puiser dans leurs ressources pour dépasser l’angoisse de la page blanche, leur permettant ainsi de muscler leur créativité, de creuser leurs thèmes de prédilection et de développer une véritable endurance dans l’écriture. Dans certains textes, Ray Bradbury préconise même de se soumettre à ce régime pendant cinq ans – lui qui s’est astreint à cette routine presque toute sa vie.

✒️✒️✒️

À titre personnel, j’envisage ce rythme d’écriture – mais aussi de publication – comme un nouveau terrain d’expérimentation : internet a bouleversé la manière dont nous lisons et écrivons, mais aussi celle dont l’artiste et son public entrent en résonance.  En tant qu’auteur de mon époque (nous ne serons plus jamais des auteurs du XXe siècle), et dans un contexte d’économie de l’attention et de surproduction éditoriale, j’écris mon chemin en littérature avec les outils qui non seulement sont mis à ma disposition, mais qui me paraissent correspondre à une certaine vision que je me fais du partage de la culture.

L’auteur

Je m’appelle Neil Jomunsi et je fabrique des histoires – sous forme de nouvelles, de romans, de pièces de théâtre, mais pas uniquement : je m’intéresse à tous les moyens de contaminer le réel à l’aide de la fiction. J’écris également des fictions audio et je réalise des vidéos sur YouTube. Récemment, j’ai mis sur pied un nouveau projet assez expérimental : Ozmocorp, une fabrique d’artefacts fictionnels où l’on retrouve certains de mes textes imprimés et reliés à la main, en tirages numérotés.

Après des études de cinéma, j’ai longtemps vendu les livres des autres : dans une autre vie, j’étais libraire, et c’est un métier qui ne m’a jamais quitté, même si j’ai depuis suivi d’autres chemins. J’anime également des cours d’édition numérique dans le cadre de formations professionnelles.

Contact

Vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : neil.jomunsi [@] gmail.com

Je suis également présent sur Twitter, Instagram et YouTube.

Soutenir

Le Projet Bradbury est un projet participatif dans le sens où mes textes, ainsi que le concept même du projet, sont mis à la libre disposition de la communauté sur internet. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’ouvrir un compte Tipeee : la générosité de vos soutiens me permet de continuer à écrire sereinement, et grâce à vous ma liberté de création reste intacte. Vous pouvez soutenir mon travail de façon ponctuelle ou mensuelle. Toutes les contributions sont les bienvenues.

❤️

Vous aimez le Projet Bradbury ? Soutenez-le ! À partir de 1€/mois, vous pouvez en devenir mécène grâce à Tipeee et avoir accès à des contreparties exclusives, sans compter la satisfaction de continuer à lire ces textes en sachant que vous y êtes un peu pour quelque chose 😊